Les ateliers PIXEL : éducation à l’image et à l’environnement

Si les enfants sont les premiers bénéficiaires du projet, les ateliers photographiques PIXEL s’adressent à toutes structures associatives, institutionnelles ou privées ayant des objectifs pédagogiques permettant de mieux comprendre le monde vivant ou de sensibiliser à la protection environnementale. Notre intention est d’accompagner les enseignants, les éducateurs ou les animateurs dans des programmes spécifiques à travers ces ateliers d’éducation à l’image et à l’environnement.

Chaque atelier pourra correspondre à différents objectifs pédagogiques :

Éveil
artistique

Transmettre des savoir-faire afin de favoriser l’ouverture artistique, l’expression de soi, l’éveil d’un regard critique dans une démarche d’éducation à l’image ;

Sensibilisation
à l’écologie

Sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux, et les amener à prendre conscience des spécificités de leur cadre de vie ;

Partage
et transmission

Responsabiliser les jeunes en les rendant acteurs d’une démarche de transmission et en les inscrivant dans une action citoyenne, en leurs donnant un rôle de témoins, de passeurs.

Tout cela participe à l’émancipation des jeunes qui acquièrent, par le biais de l’image, des outils pour exprimer leur point de vue, leur sensibilité, et des outils de compréhension du monde. En apprenant à regarder, à observer, ils se situent par rapport à leur environnement, et peuvent s’interroger sur d’autres territoires aux enjeux différents.

DÉROULEMENT

Un atelier photographique PIXEL peut être organisé sous forme de stage continu ou s’étaler dans le temps avec des interventions planifiées. Les intervenants professionnels travaillent en collaboration avec les équipes d’encadrement pour s’adapter au mieux aux objectifs pédagogiques.
La restitution du travail réalisé sera toujours primordiale. Expositions, éditions et publications sont autant de vecteurs permettant de valoriser les enfants et leurs espaces de vie tout en favorisant l’ouverture au monde. Les enfants peuvent aussi jouer un rôle important dans la transmission des messages auprès des générations précédentes. Les premières expériences l’ont clairement souligné : quand il s’agit de restituer les fruits des ateliers à la communauté, tout le monde est à l’écoute.

Genèse du projet

Le projet des ateliers PIXEL a été initié par Jean-François Hellio et Laurent Joffrion.

Jean-François Hellio est photographe professionnel. Pionnier de l’image nature en France avec son associé Nicolas Van Ingen, il collabore depuis longtemps avec les magazines les plus prestigieux et a publié de nombreux livres consacrés à l’environnement.

Laurent Joffrion est réalisateur de films documentaires. Il travaille avec plusieurs sociétés de production et chaînes de télévision, en France et à l’étranger, et certains de ses films ont obtenu des prix lors de festivals internationaux. La relation qui unit l’homme à son environnement est la clé de voute des histoires qu’il aime raconter.

Respectivement photographe et réalisateur, nous avons souvent consacré nos reportages à des initiatives de développement durable. Au Sénégal, au Cambodge, ou plus près de nous en France, ces projets proposent des alternatives socio-économiques à des communautés, afin de préserver des ressources naturelles tout en réhabilitant le lien entre les hommes et leur environnement. Ce sont des initiatives locales, répondant à des problématiques non moins locales, qui incluent l’éducation et la santé dans leurs démarches. Mais compte tenu des priorités ou des moyens souvent limités dont disposent les porteurs de projets, la culture et l’art ne sont pas toujours considérés. Surtout auprès du jeune public.

C’est face à ce constat qu’est née l’idée des ateliers PIXEL. Nous avons depuis animé plusieurs ateliers, au Sénégal, en Mauritanie ou en France, pour aider les enfants à partager leur vision du quotidien et de leur environnement.
Les résultats ont dépassé nos espérances. Enthousiasme, spontanéité, implication, efforts narratifs, démarche esthétique… Les enfants parviennent à s’exprimer avec leurs images et leurs mots, et en récoltent une belle reconnaissance. Nous avons découvert que ces ateliers représentaient de formidables outils d‘expression artistique, de valorisation personnelle, d’implication dans les projets communautaires.
Les programmes dits de développement durable s’inscrivent par définition dans un calendrier à long terme ; et ceux qui porteront ces projets, demain, sont les enfants d’aujourd’hui. Valoriser leur place dans la société est donc important. C’est l’un des objectifs des ateliers PIXEL.

Jean-François Hellio et Laurent Joffrion